Procédure d’embauche : comment se faire engager alors qu’on est enceinte ?

En principe, les recruteurs ne peuvent pas refuser un poste à une candidate sous prétexte qu’elle est enceinte. C’est illégal. Néanmoins, ils ne vont pas annoncer ouvertement les véritables fondements de leur refus d’engager ladite personne. Le fait est que la majorité d’entre ces derniers pensent qu’investir dans une femme enceinte n’est pas une bonne idée. Et pour cause, dans quelques mois, il faudra lui accorder un congé maternité payé et trouver un nouvel intérim. Faut-il pour autant ne pas postuler de peur d’être recalé ? Rien n’est moins sûr.

Cacher sa situation : c’est légal !

Jusqu’à présent, aucune loi n’impose aux femmes enceintes de déclarer leur situation à leur employeur. Ce peut être durant les entretiens d’embauche que pendant l’exécution du contrat, en passant par la période d’essai. Ainsi, il est tout à fait possible de cacher sa situation. D’autant plus que pendant l’exécution du contrat, la femme enceinte sera protégée par le Code du travail. Renvoyer une personne à cause de sa situation est illégale.
Malgré tout, cette alternative est moralement répressible. On peut considérer le fait de cacher sa grossesse comme un dol. En outre, pour celles dont le stade est assez avancé, cacher le ventre n’est pas une possibilité.

Rassurer le recruteur : comment faire ?

La grossesse ne doit pas être un facteur pour renoncer à chercher du travail. Tous les recruteurs ne se valent pas. Certains sont plus compréhensifs que d’autres. Dans tous les cas, afin de mettre toutes les chances de son côté, il faut rassurer le recruteur.
En premier lieu, il faut mettre le point sur son état : le stade de sa grossesse, l’agilité et le niveau de concentration. La grossesse doit être présentée comme un atout. Les femmes dans cette situation sont, semble-t-il, plus sensibles aux détails. Des recherches l’ont prouvé.
En second lieu, il faut souligner ses compétences et ses expériences. Grossesses ou non, les capacités intellectuelles restent les mêmes, surtout pour une femme habituée à travailler.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *