Tout ce qu’il faut savoir sur la facturation en France

La gestion de la facturation constitue une tâche essentielle pour une entreprise. Elle comporte en effet plusieurs enjeux notamment dans le cadre de ses échanges avec ses clients et de sa relation avec l’administration. La facture sert de preuve matérielle pour valider une transaction. Elle permet de témoigner son professionnalisme et d’exprimer sa transparence vis-à-vis de ses tarifs ainsi que de ses prestations. Elle constitue aussi une pièce justificative pour la compatibilité de la société. Elle sert à établir son bilan et à monter son dossier fiscal de fin d’exercice.

Les règles à respecter en matière de facturation

En France, la facturation est obligatoire pour les entreprises qui proposent des services ou des marchandises. Elle permet de détailler les conditions de la transaction. Celles-ci incluent la nature des produits vendus ou des prestations réalisées dans le cadre d’une collaboration commerciale avec un client. La facture est un document codifié qui suit des normes spécifiques. Elle doit notamment comporter plusieurs mentions obligatoires comme les coordonnées de l’entreprise à savoir sa forme juridique, son capital social, son adresse, son numéro d’immatriculation au registre du commerce, son numéro SIREN et son numéro de TVA intracommunautaire. Il faut aussi indiquer les informations relatives au client, la date de la transaction, les conditions d’escompte et le mode de règlement. Enfin, il est aussi obligatoire d’indiquer la TVA, le prix hors TVA et la date limite de paiement. Bien entendu, il est possible d’intégrer d’autres données sur le document comme les rabais.

Comment réaliser une facturation ?

La facturation peut être gérée en interne via le service comptabilité. Cependant, il est possible de déléguer la tâche à un prestataire. Cette alternative permet de gagner du temps et de réaliser des économies. Attention cependant à bien choisir votre partenaire. Il doit maitriser la législation et disposer d’un statut légal. Pour repérer les éventuels fraudeurs, renseignez-vous sur son logiciel. Depuis le 1er janvier, la facture Excel, c’est fini ! Il faut désormais utiliser un programme agréé par l’État. Cela permet en effet de réduire significativement les fraudes. Ainsi, que vous soyez un auto-entrepreneur ou une grosse entreprise, que vous gériez seul la facturation ou que vous déléguiez cette tâche à une société, assurez-vous toujours que les factures sont réalisées avec un logiciel agréé.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *